Mercredi 13 novembre 2019

Conservateurs-restaurateurs : un premier colloque sur les dangers de la profession

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 juin 2013 - 219 mots

PARIS [14.06.13] – Le premier colloque international sur les risques professionnels des conservateurs et des restaurateurs du patrimoine est organisé par le laboratoire de recherche LC2R. L’objectif est d’informer sur les différents risques professionnels et de donner les moyens de les prévenir, pour mieux s’en protéger.

Resté longtemps occulté, le problème de la sécurité au travail touche pourtant également les corps de métier de la conservation et la restauration du patrimoine. La manutention de charges lourdes, la manipulation de produits chimiques nocifs pour la santé, l’absence de postes de travail ergonomiques sont autant de facteurs à risques susceptibles d’occasionner certaines maladies professionnelles, les accidents du travail et avec eux des risques psychosociaux.

Un premier colloque international, parrainé par l’UNSECO, conclut les dernières années de recherche du projet « JOCONDA Safety at work » cofinancé par l’union européenne et réunissant 8 pays européens. Le colloque qui se tiendra à Draguignan (83) du 17 au 21 Juin 2013, vise à sensibiliser à la fois les professionnels concernés (parfois peu formés à la prévention des risques), mais aussi les différents pays représentés. Les écarts de législation entre les pays de l’Union européenne rendent en effet difficile le traitement de ces problématiques récurrentes pour des professionnels de plus en plus appelés à travailler à l’étranger.

Légende photo

Travail de restauration © Photo courtesy LC2R

Contact :

Laboratoire de conservation, restauration et recherches
19 Rue Frédéric Mireur
83300 Draguignan
Tél : 04 94 68 90 15
Fax : 04 94 85 04 04
E-mail : lc2r.conservation[arobase]orange.fr

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque