Confirmation de l’emplacement de la tombe du roi Hérode

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 novembre 2008 - 242 mots

HERODION (Cisjordanie) [21.11.08] – Des fouilles dans l’ancienne forteresse du roi Hérode confirment que la tombe découverte en 2007 est bien celle du souverain du royaume de Judée.

La découverte d’un amphithéâtre et de deux sarcophages à Hérodion, un grand palais forteresse, vient conforter l’attribution au roi Hérode du mausolée découvert en mai 2007.

Les archéologues de l’université hébraïque de Jérusalem ont mis au jour un amphithéâtre de 650 à 750 places. Selon l’archéologue Ehud Netzer, celui-ci aurait été construit à l’occasion de la visite du général Marcus Aggripa en l’an 15 avant J.-C. Une pièce décorée de fresques était réservée au roi et à ses convives. Une seule peinture murale représentant un paysage peuplé d’animaux et d’une divinité est pour l’instant visible. "Il s'agit de la première découverte du genre. Nous avons des peintures murales de la période hasmonéenne (qui a précédé la période d'Hérode) mais pas avec des représentations humaines et animales" a expliqué Rachel Chachy-Laureys à l’AFP, membre de l’équipe du Pr Netzer.

Deux sarcophages ont également été découverts. Ils appartiendraient à des membres de la famille du roi Hérode dont le règne sur le royaume de Judée s’étend de l’an 37 à l’an 4 avant J.-C. Ces vestiges constituent des traces solides de la présence du mausolée du roi Hérode sur ce site.

Sa tombe qui devait mesurer à l’origine 25 mètres de haut, fut pillée lors de la révolte des Hébreux contre Rome en 37 avant J.-C.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque