Clément Chéroux quitte le Centre Pompidou

Par Marie-Colombe de Mazières · lejournaldesarts.fr

Le 14 juin 2016 - 238 mots

SAN FRANCISCO (ETATS–UNIS) [14.06.16] - Le Français est le deuxième conservateur en chef du département de photographie à s’éloigner du Musée national d’art moderne pour rejoindre un musée américain.

Quatre ans après le départ de Quentin Bajac, son prédécesseur à la tête des collections photographiques du Centre Pompidou, pour le MoMA de New York, c’est au tour de Clément Chéroux de franchir l’Atlantique pour prendre la direction du département de photographie au MoMA de San Francisco en janvier prochain.

Il succèdera à Sandra Philips, qui a œuvré, durant trois décennies, au développement de la collection, notamment à travers la création du centre Pritzker pour la photographie, le plus important établissement de ce type dans un musée américain.

A la tête du département de photographie du Musée national d’art moderne depuis 2013, Clément Chéroux se félicite d’intégrer un musée dont il salue le « dynamisme » et la « qualité des collections privées », quoique ces dernières, fortes de quelques dix-sept mille œuvres, n’égalent pas celles de l’institution parisienne, riches de plus de quarante-mille photographies.

Commissaire de plus de 20 expositions, dont La subversion des images : surréalisme, photographie, film, ou Shoot! La photographie existentielle, l’historien de la photographie de formation, âgé de 46 ans, prépare en ce moment une rétrospective consacrée à l’Américain Walker Evans - trait d’union entre ses fonctions actuelles et prochaines, puisque l’exposition, présentée à Beaubourg au printemps 2017, sera reprise au SFMOMA à l’automne.

En savoir plus
Consulter la biographie de Clément Chéroux

Légende Photo :
Clément Chéroux. Photo D.R.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque