Mardi 11 décembre 2018

Cinq points à retenir d’une enquête sur les institutions culturelles suisses

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 20 avril 2017 - 407 mots

BERNE (SUISSE) [20.04.17] – Les 1111 musées et fondations suisses ont accueilli 12 millions de visiteurs en 2015. Cette fréquentation est inégalement répartie selon le type de musée et leur implantation.

Le directeur de l’Office fédéral de la statistique (OFS) a rendu public, le 18 avril, les résultats d’une enquête menée sur les 1111 musées et fondations suisses en 2015. Commandée par l’Office fédéral de la culture l’étude dresse un portrait assez complet des institutions culturelles helvétiques. Cinq enseignements en ressortent.

1 - Les institutions culturelles helvétiques sont inégalement fréquentées.
Sur l’année 2015, les musées situés sur le territoire suisse ont enregistré plus de 12 millions d’entrées au total. Un chiffre conséquent mais inégalement distribué puisque 4 % de ces musées comptabilisent un peu plus de la moitié de ces visites. L’enquête met également en évidence la primauté des musées genevois et vaudois en termes de fréquentation : pour une moyenne nationale de 11 000 entrées par musées en 2015, les musées genevois ont (en moyenne) reçu près de 43 000 visiteurs.

2 – Les musées de sciences naturelles sont les plus visités.
Avec une moyenne de 24 000 entrées en 2015, les musées de sciences naturelles obtiennent la première place du classement. Ils sont suivis de près par les musées d’art (19 500 entrées) puis les musées d’archéologie, d’histoire et d’ethnographie (18 000 entrées). A Genève en 2015, le Museum d’Histoire Naturelle a comptabilisé plus d’entrées que les autres musées (241 000 visiteurs contre 160 000 pour le Musée d’Ethnographie de Genève).

3 – 71 % des musées helvétiques se situent en Suisse alémanique.
Si la région italophone compte la plus forte densité muséale du pays avec 25 musées pour 100 000 habitants, la Suisse alémanique concentre 71 % des musées helvétiques.

4 – Plus de la moitié des institutions culturelles se trouvent dans les villes.
La dichotomie ville-campagne a toujours existé en ce qui concerne les offres culturelles. L’enquête de l’OFS va dans ce sens en affirmant qu’en général, plus de la moitié des musées se situe dans les villes. Les musées urbains sont également mieux pourvus et possèdent 2 fois plus d’objets que la moyenne suisse qui se situe à 64 000 objets par musées. Ils offrent des horaires d’ouvertures plus étendus que les institutions rurales et présentent également un panel plus diversifiés d’expositions, d’animations ou visites guidées.

5 – Les soutiens financiers sont majoritairement publics.
Ce sont les communes qui financent la majeure partie des dépenses de près de 20 % des musées helvétiques.

Légende photo

Auguste Rodin, Les Bourgeois de Calais, 1884-1889, Kunstmuseum, Bâle, Suisse © Photo Jean-Pierre Dalbéra - 2016 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque