Vendredi 28 février 2020

Chez Sotheby’s, la liste des départs des cadres dirigeants ne cesse de s’allonger

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 1 mars 2016 - 328 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [01.03.16] – Henry Wyndham, président Sotheby’s Europe, s’ajoute à la liste des dirigeants qui quittent l’auctioneer dans le cadre du plan de départs volontaires impulsé en novembre dernier par le PDG Tad Smith.

Une énième figure emblématique de Sotheby’s a annoncé son départ de la maison de ventes américaine. Henry Wyndham, président de Sotheby’s Europe quitte l’auctioneer après 22 années d’ancienneté. Expert en peinture ancienne et commissaire-priseur incontournable, il tiendra sa dernière vente le 2 mars à Londres (collection Deborah Cavendish, Duchesse de Devonshire), avant de prendre six mois « de repos et de voyages ».

Si Henry Wyndham dit penser à ce départ depuis un an, il a fait part de sa décision après la publication des chiffres pour l’année 2015 de Sotheby’s. Vendredi 26 février, la société a en effet dévoilé un résultat net en baisse de 63 % par rapport à 2014 (43,7 millions de dollars en 2015 contre 117,8 millions de dollars en 2014).

Parmi les derniers experts ayant démissionné figurent Alex Rotter, co-directeur mondial de l’art contemporain chez Sotheby’s, qui était au sein de la maison depuis 2000 ; David Norman, vice-président de Sotheby’s Amériques et co-président de l’art impressionniste et moderne Monde, qui se retire après 31 ans d’exercices au sein de la maison. Celui-ci restera néanmoins actif jusqu’aux ventes de mai.

Mélanie Clore, co-présidente de l’art impressionniste et moderne Monde et présidente Europe, a quant à elle quitté la maison après 34 ans de services. Ces départs s’ajoutent notamment à la « fuite » des experts des départements photographie. En décembre dernier, Sotheby’s avait annoncé que quatre-vingt de ses 1 600 employés, soit 5 % des effectifs, avaient accepté le plan de départs volontaires proposé par la direction.

Le PDG Tad Smith a annoncé une réorientation stratégique vers le marché « milieu de gamme » (des biens évalués en 25 000 dollars et 1 million de dollars) et le développement des ventes privées, comme en témoigne le rachat de la société Art Agency, Partners en janvier dernier.

Légende photo

Henry Wyndham lors de la vente du soir du 5 février 2014, Sotheby's Londres © photo Sotheby's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque