Cheyenne Westphal va prendre la présidence de Phillips

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 17 mai 2016 - 444 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [17.05.16] – Cheyenne Westphal, l’ex- directrice internationale de l’art contemporain de Sotheby’s, remplacera Edward Dolman à la présidence de la maison de ventes aux enchères Phillips dès le printemps prochain.

Cheyenne Westphal, qui exerçait ses fonctions de directrice internationale de l’art contemporain chez Sotheby’s jusqu’à la mi-avril, va devenir présidente de la maison de ventes aux enchères concurrente Phillips, rapporte Kelly Krow dans The Wall Street Journal. En 2017, elle prendra ainsi la succession d’Edward Dolman, P.-D.G depuis juillet 2014. En mars dernier, Cheyenne Westphal avait annoncé son départ dans le cadre du plan de départ volontaire initié en novembre 2015 par le PDG de Sotheby’s Tad Smith. Elle avait rejoint la maison de ventes aux enchères américaine en 1990.

Après son départ, Cheyenne Westphal dit avoir rencontré les dirigeants de Christie’s et Phillips. Son choix s’est rapidement porté sur Phillips, placée en troisième position dans le secteur de l’art contemporain mais « qui monte en puissance » selon elle. La maison de ventes aux enchères basée à Londres et à New York (aussi présente à Berlin, Genève, Hong Kong, Milan, Moscou et Paris) est essentiellement spécialisée dans les mouvements artistiques du siècle dernier (art du 20e siècle et art contemporain, art latino-américain, design, photographie, éditions, montres et bijoux).

Fondée en 1796 à Londres par Harry Phillips (qui s’était lui-même formé en tant que clerc de commissaire-priseur auprès de James Christie !), la maison de ventes aux enchères a été renommée Messrs Phillips & Son en 1879 puis Phillips, Son & Neale en 1882. L’actionnariat et la gouvernance de la compagnie, devenue Phillips dans les années 70, ont été particulièrement mouvementés ces dernières années. Bernard Arnault (PDG de LVMH) a acquis l’entreprise en 1999 puis, dans la foulée, s’est associé avec Simon de Pury et Daniela Luxembourg, alors propriétaires de la galerie de Pury & Luxembourg à Zurich. En 2002, de Pury & Luxembourg ont pris un contrôle majoritaire dans la société puis en 2008, c’est le groupe de luxe Mercury Group qui a pris la majorité des parts de Phillips de Pury & Company. En janvier 2013, Mercury Group a racheté les parts de Simon de Pury et la société a repris le nom commercial Phillips. Simon de Pury a quitté son poste de PDG en décembre 2012 et a lancé la plateforme d’enchères en ligne,« de Pury » .

Simon de Pury a déclaré au Wall Street Journal que l’embauche de Cheyenne Westphal était « un joli coup » et une « étape importante pour Phillips ». « Il y a vraiment très peu d’acteurs qui ont du poids dans le secteur, et elle est l’un d’entre eux » a-il-ajouté.

Légende photo

Cheyenne Westphal - Photo Sotheby's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque