Dimanche 16 décembre 2018

Profession

Professeur d’arts plastiques

Le Journal des Arts

Le 11 juin 2004 - 583 mots

Cet enseignant officiant en collèges et lycées initie les élèves à la pratique artistique et leur donne des bases en histoire de l’art.

« Le temps où le professeur d’arts plastiques mettait une pomme sur la table et demandait à ses élèves de la dessiner est révolu. Mais cette image a la vie dure », constate Jean-Pierre Marquet, enseignant au collège Pierre-et-Marie-Curie de Chemillé (Maine-et-Loire). « Les arts plastiques constituent un espace dynamique. Nous abordons autant les beaux-arts que les nouvelles technologies, les arts vivants, l’architecture ou le design », poursuit le professeur. En constante évolution, la discipline requiert ainsi une culture artistique transversale et un goût pour la pratique, autant d’aptitudes auxquelles préparent l’université et les IUFM (Instituts universitaires de formation de maîtres). Ces formations sont toutefois à compléter par la visite d’expositions ou de musées, le suivi de l’actualité culturelle et l’expérimentation de différents champs artistiques. Plusieurs concours du ministère de l’Éducation nationale donnent ensuite accès au professorat dans ce domaine : d’une part le Capes (dans le second degré), le Capet (dans l’enseignement technique) et le CAPLP (en lycée professionnel), qui nécessitent une licence (ou un diplôme de niveau égal) ; d’autre part l’agrégation, qui suppose l’obtention préalable d’une maîtrise (ou diplôme équivalent). En 2002, 145 postes étaient proposés au Capes, 40 au Capet, 100 au CAPLP et 41 à l’agrégation. Les lauréats deviennent « professeurs stagiaires » pendant un an – et sont suivis, à ce titre, par un enseignant expérimenté –, avant d’être titularisés et affectés à un établissement, où ils enseigneront entre 15 et 18 heures par semaine selon leur grade, devant des classes d’une trentaine d’élèves en moyenne. Leurs principales missions ? Articuler pratique et culture artistique en s’appuyant sur un certain nombre de notions inscrites au programme (l’espace, la lumière, la couleur, la matière, le corps, le support…), inculquer des repères en histoire de l’art, mais aussi favoriser l’ouverture d’esprit, le sens critique, l’intelligence sensible et créative des jeunes. « Pour développer leur culture artistique, je leur donne tous les mois deux noms d’artistes, sur lesquels ils doivent faire une fiche de recherche et des croquis d’œuvres. Cela les incite à ouvrir et à regarder les livres. J’essaye également d’amener tous les ans un niveau de classe quelque part. Cette année, c’était à Nantes, sur le thème de l’architecture », raconte Jean-Pierre Marquet. Les arts plastiques sont par ailleurs souvent au cœur de projets interdisciplinaires, les « itinéraires de découvertes » (IDD). Proposés dans tous les collèges, les IDD font appel à plusieurs matières et débouchent sur une réalisation individuelle ou collective, telle cette bande dessinée entièrement conçue et mise en page par une classe de collège, encadrée par ses enseignants de français et d’arts plastiques.
« À condition de valoriser les potentialités des enfants et d’éveiller leur curiosité, les enseignements artistiques permettent à tous les élèves une réussite à un moment donné », observe Jean-Pierre Marquet. Mais malgré leur apport indéniable, récemment rappelé par un rapport du Conseil économique et social (lire le JdA n°188, 5 mars 2004), ils apparaissent comme des matières secondaires. Pour preuve, d’obligatoires au collège, ils deviennent optionnels au lycée et ne comptent ni au brevet, ni au baccalauréat (sauf pour les filières littéraires). À quand la reconsidération de ces disciplines, « dernière roue du carrosse » de l’avis même des enseignants, et pourtant seules garantes d’un accès de tous à la culture ?

Pour en savoir plus - Ministère de l’Éducation nationale, tél. 01 55 55 00 00, www.education.gouv.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°195 du 11 juin 2004, avec le titre suivant : Professeur d’arts plastiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque