Samedi 17 novembre 2018

Cambriolage au musée de Sao Paulo : probablement une commande

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 juin 2008 - 256 mots

SAO PAULO (BRESIL) [16.06.08] - Jeudi 12 juin, trois hommes armés ont dérobé deux gravures de Picasso dans un musée de Sao Paulo. Après avoir acheté leurs tickets, ils se seraient rendus directement dans une salle, passant devant des œuvres plus importantes.

Musée estacao pinacoteca© D.R

Quatre gravures dont deux de Picasso ont été volées jeudi 12 juin au Musée estacao pinacoteca de Sao Paulo. Les cambrioleurs ont agi à midi profitant d’une moindre affluence de visiteurs. Ils auraient d’abord acheté leurs billets, à 2,45 dollars, avant de se diriger dans une galerie du deuxième étage où étaient exposées ces quatre œuvres. Le directeur de l’Unité de lutte contre le crime organisé à Sao Paulo soupçonne que les voleurs aient agi pour le compte d’un collectionneur ayant commandé les œuvres. Ces quatre gravures, dont deux de Picasso, seraient estimées à 612 000 dollars. D’autres œuvres, devant lesquelles les cambrioleurs ne se sont pas arrêtés, sont beaucoup plus chères. Les voleurs ont dérobé Le Minotaure, les femmes et la fontaine (1933) et Le peintre et son modèle (1963) de Picasso, Femmes à la fenêtre (1926) de Di Cavalcanti, et Couple (1919) de Segall. Le 20 décembre 2007, un autre cambriolage dans un musée de Sao Paulo avait ciblé une œuvre de Pablo Picasso. Le Portrait de Suzanne Bloch (1904) avait été dérobé, ainsi que O Lavrador de Cafe de l’artiste brésilien Candido Portinari. L’enquête avait permis de retrouver les œuvres en janvier. Aucun des deux musées n’avait de détecteur de métaux ni de garde armé. (source : CNN / USA Today)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque