Vendredi 6 décembre 2019

Berlin héberge la plus grande exposition d’art contemporain qatari

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 13 décembre 2017 - 521 mots

BERLIN (ALLEMAGNE) [13.12.17] - Dans le cadre de l’année de la culture Allemande/Qatar, une exposition réunissant 300 oeuvres d’art contemporain qatari est visible du 9 décembre 2017 au 3 janvier 2018 à Berlin.

La capitale allemande abrite, au Kraftwerk à Mitte, l’exposition « Contemporary Art Qatar » la plus large exposition d’art contemporain d’artistes Qatar, regroupant 300 œuvres de 73 artistes sur 7 500 m2. Le choix du lieu est surprenant, étant donné la politique menée par les qataries à l’égard de l’alcool, en effet l’exposition se déroule au Kraftwerk une immense usine électrique désaffectée, qui abrite notamment le haut lieu de la scène techno et électronique; la boite de nuit le Trésor. Autre surprise, la moitié des artistes exposés sont des femmes.

Divisée en trois parties, l’exposition témoigne d’une volonté de montrer une société en pleine mutation. La première partie « Formuler la particularité », regroupe 115 artistes d’origine qataris ou ayant travaillé dans le pays. Elle offre une réflexion sur l’identité qatarie et les rapides évolutions au sein de la société.
La deuxième salle, « Mélange Culturel », dédiée à la vidéo et à la photographie, met en avant les précédentes éditions des « années de la culture » en y intégrant des oeuvres d’artistes qui ont visité le pays dans le cadre de la manifestation. La dernière salle est consacrée aux femmes athlètes, avec une sélection de 28 portraits d’une série commissionnée en 2012 par Qatar Museums. Transformation de la société, des pratiques traditionnelles et de l’identité, l’exposition semble vouloir dépeindre une certaine avancée culturelle sociétale du pays, « C’est un important moment pour notre pays. Et un merveilleux moment pour être capable de célébrer la véritable amitié entre le Qatar et l’Allemagne” » explique la présidente de l’Autorité des musées du Qatar la Sheikha Al Mayassa bint Hamad bin Khalifa Al Thani.

Pour clôturer le programme de l’année de la culture Allemande/Qatar, « Contemporary Art Qatar » se déroule en parallèle de deux importantes expositions allemandes sur le sol du richissime émirat gazier. « Driven by German Design » raconte l’évolution du design allemand depuis les années 1950 au Qatar Museum (QM) Gallery Al Riwaq et « German Encounters : Contemporary Masterpieces from the Deutsche Bank Collection », orchestré par la banque allemande Deutsche Bank, expose des artistes allemands à la Doha Fire Station.

Lancée en 2012, la manifestation annuelle, a célébré le Japon en 2012, l’Angleterre en 2013, le Brésil en 2014, la Turquie en 2015, la Chine en 2016 et célébrera la Russie en 2018. L’édition 2017 en Allemagne résulte d’un partenariat entre le consortium Qatar Museums (rassemblant les principaux musées et la Qatar Foundation consacrée à l’éducation) et le Goethe-Institut, équivalent allemand de l’Institut Français.

« Contemporary Art Qatar », et globalement l’année de la culture Qatar/Allemagne aura bénéficié d’une couverture médiatique relativement faible en Europe. Cela peut s’expliquer par un contexte équivoque, les relations entre l’Europe et le Qatar sont souvent ambiguës, mêlant conflit moral et économique. Comme le souligne Courrier International, le Qatar a investi 18 milliards de dollars dans des sociétés allemandes, détient 15% du groupe Volkswagen, et des parts notamment dans la Deutsche Bank - acteur de l’année culturelle 2017.

Légende photo

Le Kraftwerk, Berlin © Courtesy of Kraftwerk

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque