Barack Obama refait l’accrochage de la Maison Blanche

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mai 2009 - 286 mots

WASHINGTON (ETATS-UNIS) [26.05.09] – Le Président des Etats-Unis veut changer l’accrochage de la Maison Blanche. Il cherche à emprunter des œuvres modernes d’artistes afro-américain, hispaniques, asiatiques et des femmes.

La Maison Blanche est traditionnellement décorée avec des portraits et des natures mortes de peintres américains du 19e siècle. Mais la famille Obama a décidé de changer les habitudes et lance un appel auprès du monde de l’art américain pour obtenir des œuvres d’artistes issus des minorités : des afro-américains, des hispaniques, des asiatiques et des femmes.

Les musées et les collectionneurs auraient rapidement réagi d’après le Wall Street Journal. L’exposition à la Maison Blanche garantit en effet une hausse importante de la notoriété de l’artiste.

La semaine dernière, la famille Obama a installé à la Maison Blanche sept œuvres de Alma Thomas, un artiste afro-américain qui réalise des toiles abstraites, exposées précédemment au Hirshhorn Museum. La National Gallery of Art a déjà prêté plusieurs œuvres de Jasper Johns, Edward Ruscha, Robert Rauschenberg et Louise Nevelson.

L’attrait du couple présidentiel pour l’art moderne a commencé avant leur entrée à la Maison Blanche. Ils collectionnaient déjà les œuvres dans leur appartement de Chicago et Barack Obama a emmené Michelle au Art Institute of Chicago dès leurs premiers rendez-vous.

Le Président peut changer ce qu’il veut à la Maison Blanche, mais les œuvres placées dans les pièces publiques doivent être soumises à l’approbation du conservateur des lieux, actuellement William Allan, et par le « comité de préservation de la Maison Blanche » où peut siéger la première dame. Cependant, pour intégrer la collection permanente les nouvelles œuvres doivent avoir plus de 25 ans. Les œuvres des artistes vivants sont rarement acceptées pour ne pas faire grimper excessivement leur cote.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque