Dimanche 16 décembre 2018

Banlieue-Banlieue, pionnier de l’art urbain

Par Stéphanie Lemoine · L'ŒIL

Le 21 décembre 2017 - 103 mots

Au début des années 1980, la France mitterrandienne a enfanté une génération d’artistes urbains particulièrement fertile.

Des nombreux collectifs qui investissent alors la rue, Banlieue-Banlieue est tout à la fois représentatif et atypique. Si le groupe décline sur affiches le credo des VLP d’un art biberonné au rock et allié à la performance, il marque sa singularité en revendiquant jusque dans son nom d’être une échappée hors des limites strictes de la capitale. Préfacé par Charlélie Couture et rythmé par des photographies, des textes et des coupures de presse, l’ouvrage ne restitue pas seulement une aventure collective, mais aussi le climat d’une époque.

Collectif,
Banlieue-Banlieue, pionniers de l’art urbain,
Éditions H’artpon, Paris, 264 p., 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°708 du 1 janvier 2018, avec le titre suivant : Banlieue-Banlieue, pionnier de l’art urbain

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque