Samedi 5 décembre 2020

Baisse de 15 % des subventions aux institutions culturelles anglaises

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 avril 2011 - 393 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [06.04.11] - L’Arts Council England (ACE), l’agence nationale de développement des arts en Angleterre, qui distribue l’argent public et celui de la National Lottery, a annoncé ses décisions de subventions.

Après la décision du gouvernement britannique de vouloir réduire son déficit budgétaire, l’Arts Council England (ACE), l’agence nationale de développement des arts en Angleterre, a dû diminuer ses subventions accordées à des organisations culturelles à hauteur de 15 % pour la période 2011-2015. Pour ce faire, l’ACE a décidé de procéder à « des choix stratégiques plutôt qu’égalitaires ».

Environ un quart des malchanceux se situent à Londres et 46 des 206 organisations ayant perdu la totalité de leur financement sont installées dans la capitale, selon le Guardian. Londres et le Sud-Est de l’Angleterre ont été durement touchés, reflétant en parti le nombre important de lieux culturels de cette région. L’ACE a cependant annoncé des augmentations de budgets pour 321 organisations, bien que seulement 275 d’entres-elles profitent d’augmentations significatives.

En ce qui concerne les changements significatifs dans les arts visuels, à Londres, le budget du Barbican Center va être revu à la hausse à hauteur de 108 %. L’institut of Contemporary Art (ICA), dont le directeur Gregor Muir n’est en place que depuis un mois va subir une réduction de budget de 42 %. Dans le nord de l’Angleterre, le Baltic Centre for Contemporary art sera doté de plus de 3 millions de livres et le financement du Middlesbrough Institute of Modern Art (Mima) augmentera de 143 % alors que le Yorkshire Sculpture Park subira une baisse de 15 % et le Sheffield Contemporary Art Programme verra lui aussi une baisse de ses subventions.

Ainsi, au lieu d’aider 849 organisations, l’ACE n’en aidera plus que 695, dont 110 sont nouvelles, d’après le site de l’Arts Council. L’ACE a décidé de se concentrer sur les organisations et les « talents individuels excellents » avec des décisions prises sur 10 ans pour les arts.

Le ministère de la Culture enregistre une baisse de 24% de son budget et les musées les plus importants, le British Museum et la National Gallery subiront une baisse de 15 % et sont invités à puiser dans leurs réserves financières. Les projets initiés avant la crise sont maintenus comme l’agrandissement et la modernisation de la Tate et du British, selon Le Monde. Une petite note optimiste, la Serpentine Gallery bénéficie d’une augmentation de 19,5 % de son budget.

Légende photo

Sac Arts Council England - Photo Josie Fraser - 2007 - Licence CC BY SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque