Aude Tahon élue à la présidence d’Ateliers d’Art de France

Par David Robert (Correspondant à Rio de Janeiro) · lejournaldesarts.fr

Le 30 septembre 2016

PARIS [30.09.16] - Après 10 ans à la tête de l’organisation professionnelle des métiers d’art, Serge Nicole est remplacée par Aude Tahon, élue présidente pour les trois prochaines années.

Élue à l’issue d’un vote en ligne ouvert du lundi 19 au mercredi 28 septembre, la créatrice textile Aude Tahon devient, à 43 ans, présidente d’Ateliers d’Art de France (AAF), le syndicat professionnel des métiers d’art. Parmi les 1 531 inscrits (sur 6 000 adhérents), elle a obtenu 66 % des voix, avec un taux de participation de 60 %. Elle a devancé son seul concurrent, l’ébéniste Vittorio Serio, qui reste administrateur des AAF.

Première femme élue à la tête de l’organisation née en 1868 (Chambre syndicale), Aude Tahon en était déjà vice-présidente aux côtés de Serge Nicole. Elle siège également depuis 2015 au conseil de surveillance de la SAFI, l’organisateur du salon Maison & Objets, principale manifestation organisée par Ateliers d’art de France en partenariat avec Reed Expositions depuis 1995.

Aude Tahon a logiquement inscrit sa campagne dans le sillage de la précédente administration, pour « poursuivre et consolider l’action de Serge Nicole ». Une page se tourne, en effet : sous le mandat décennal de Serge Nicole, les métiers d’art ont incontestablement gagné en reconnaissance et en densité. AAF a notamment créé sa fondation, lancé le salon Révélations (biennale) au Grand Palais, et unifié les différentes branches du secteur dans l’Union nationale des métiers d’art, créée en 2011 et rapidement devenue un outil de lobbying efficace. S’en est suivi la reconnaissance des métiers d’art comme un secteur économique à part entière, au sein de la loi Artisanat, commerce et très petites entreprises du 18 juin 2014. Au sein de la Loi création architecture et patrimoine (LCAP), voté le 8 juillet dernier, les métiers d’art ont confirmé leurs avancées statutaires.

Aude Tahon est diplômée d’anthropologie et de l’école Duperré. Elle a ouvert son studio en 2003 et a notamment été décorée du Grand prix de la ville de Paris en 2005. Elle rencontrera toute sa corporation, pour la première fois en tant que présidente, au Salon international du patrimoine culturel, qui se déroulera du 3 au 6 novembre au Carrousel du Louvre.

Légende photo

Aude Tahon © Julien Cresp

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque