Artnet vient au secours d’ArtList

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 13 janvier 2017 - 374 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [13.01.17] – Le site de ventes d’œuvres d’art en ligne ArtList, qui avait cessé son activité en juillet 2016, a été racheté par artnet. Deux des trois fondateurs de l’ex-start-up basée à New York rejoignent les équipes d’artnet.

Deux mois à peine après avoir fait l’acquisition de la société d’analyse de données Tutela Capital, artnet a annoncé racheter ArtList, un site de vente d’œuvres d’art en ligne qui opérait sur le second marché. Deux des trois fondateurs de l’ex-start-up basée à New York rejoignent les équipes d’artnet.

Créée en janvier 2015 par le Franco-américain Kenneth Schlenker, la Française Astrid de Maismont et le Français Maxime Germain, ArtList avait mis la clé sous la porte en juillet 2016 après le retrait d’un investisseur. La start-up était exploitée sous la forme d’une marque de la société Gertrude, fondée en 2012 par Kenneth Schlenker (un ancien de Google). Gertrude (pour Gertrude Stein) organisait des évènements destinés à fédérer une communauté d’artistes, collectionneurs et commissaires.

Encore très jeune, ArtList ne figurait pas dans le classement Hiscox 2016 des plateformes de vente d'art en ligne. Le site, qui avait obtenu le soutien d’Art Market Monitor, revendiquait 9 000 utilisateurs enregistrés et un inventaire d’œuvres dont la valeur atteignait 100 millions de dollars.

La start-up opérait uniquement sur le second marché et son intérêt résidait, pour certains des acheteurs et vendeurs de la plateforme, dans l’anonymat des ventes. Une philosophie pourtant à contrecourant des normes KYC (Know Your Customer) conformes aux lois anti-corruption, qui sont de plus en plus appliquées dans le marché de l’art.

En absorbant ArtList, artnet entend développer la stratégie de sa plateforme de ventes aux enchères en ligne et de ses ventes privées, a indiqué dans un communiqué son P.D.G Jacob Pabst. Outre sa base de données des prix (environ 10 millions de résultats) obtenus aux enchères sur les trente dernières années, artnet (créé en 1989 par l’ancien galeriste allemand Hans Neuendorf) organise en effet depuis 2008 des ventes aux enchères en ligne. Un canal que veut révolutionner artnet en suivant l’exemple d’ArtList, « conçu dans l’objectif d’acheter et de vendre de l’art en ligne directement d’un propriétaire à l’autre, sans dépendre de maison de ventes aux enchères physiques » résume Kenneth Schlenker.

Légende photo

Page d'accueil du site internet d'artnet

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque