Vendredi 23 février 2018

Arnaud Roffignon quitte l’Inrap

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 janvier 2013

PARIS [11.01.13] – Nommé à la tête de l’Inrap en 2010, Arnaud Roffignon n’a pas obtenu le renouvellement de son mandat, une décision qui étonne, au vu des résultats positifs enregistrés par l’Inrap pendant son mandat.

Directeur de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) depuis janvier 2010, Arnaud Roffignon n’a pas été reconduit à la tête de l’institution. Ancien conseiller budgétaire de l’ex-ministre de la Culture Christine Albanel, il quitte l’établissement « avec regret » comme il l’a fait savoir dans un courriel adressé au personnel de l’Inrap.

Son départ est d’autant plus surprenant qu’il laisse derrière lui un bilan plus que positif. Comme il l’a rappelé dans ce courrier interne, les comptes de l’Inrap, déficitaires depuis 2009, seront excédentaires en 2012, les chantiers de fouilles se sont intensifiés, et les nombreuses actions pour sensibiliser le public à la discipline se sont soldées par de francs succès, à l’image de l’exposition « Gaulois : une expo renversante » présentée à la Cité des Sciences.

La nomination du prochain directeur devrait intervenir rapidement puisque un « livre blanc de l’archéologie préventive » concocté par divers acteurs de la profession sur des questions telle que l’ouverture des fouilles au privé ou la question du système d’évaluation des services, doit être remis au printemps prochain pour d’éventuelles modifications de la loi 2003. À charge pour le gouvernement de nommer une personnalité qui saura poursuivre cette politique.

Jean-Paul Jacob avait pour sa part été reconduit dans ses fonctions de Président de l’Inrap en juillet 2011.

Légende photo

Logo de l'Inrap - source www.inrap.fr

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque