Après La Légion d’honneur, l’Ordre national du Mérite

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 5 mai 2017 - 499 mots

PARIS [05.05.17] – La promotion civile de l’Ordre national du Mérite du 3 mai 2017 compte quelques personnalités issues du monde de la culture parmi lesquelles l’ancienne ministre Fleur Pellerin, Laurent Dumas d’Emerige ou encore François de Ricqlès de Christie’s.

Habituellement annoncée aux alentours du 15 mai, la première promotion civile 2017 de l’Ordre national du Mérite arrive avec un peu d’avance. A quelques jours de la fin de son mandat, le président de la République François Hollande veut ainsi laisser une dernière trace.

Ont été distinguées plusieurs personnalités issues du milieu culturel, dont certaines proposées par le ministère de la Culture et de la Communication, mais aussi par le Premier ministre, le ministère de l’Environnement et la Chancellerie de l’Ordre national du Mérite.

Ainsi, l’historien d’art et conservateur du patrimoine Roland Recht a été promu commandeur de l’Ordre national du Mérite. L’historienne de l’art et maître de conférences à l’Université Lille-III Sophie Mouquin, le professeur honoraire en histoire de l’art à la Sorbonne Jean-Yves Andrieux et le professeur en histoire de l’art contemporain à la Sorbonne Jean-Baptiste Minnaert ont été nommés chevaliers de l’Ordre national du Mérite.

François Hollande a nommé chevalier l’ancienne ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin. Sur une proposition de l’actuelle ministre Audrey Azoulay, la directrice de l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture (OPPIC) et ancienne directrice-adjointe au cabinet de Fleur Pellerin Clarisse Mazoyer recevra également le ruban bleu. Tout comme l’ancienne conseillère de Fleur Pellerin, Aude Accary-Bonnery.

Quelques noms ressortent également de la liste : le fondateur et président d’Emerige, Laurent Dumas, le président de Christie’s France et commissaire-priseur François de Ricqlès ainsi que le directeur de l’Ecole nationale d’Architecture de Bretagne Jean-François Roullin se verront remettre l’insigne de chevalier de l’Ordre national du Mérite.

Les musées ne sont pas oubliés puisque de nombreux conservateurs du patrimoine ont obtenu le ruban bleu. La conservatrice et directrice du musée de la Chartreuse de Douai Anne Labourdette a été nommée chevalier, tout comme la conservatrice des Antiquités et objets d’art dans le département du Maine-et-Loire Anna Leicher. Le Museum d’Histoire Naturelle peut quant à lui s’enorgueillir de la promotion au grade d’officier de sa directrice-adjointe et déléguée à l’Outre-Mer Pascale Joannot et de la nomination au grade de chevalier de l’Ordre national du Mérite de Frédérique Chlous et des professeurs Romain Julliard et Nathalie Machon.

Cette promotion civile de l’Ordre national du Mérite est semblable à la dernière de la Légion d’honneur en ce qu’elle récompense peu les artistes plasticiens. Si les dessinateurs Jul’ et Riad Sattouf ont été nommés chevalier, seule l’actrice reconvertie en peintre et sculptrice Juliette Mills a été récompensée.

Comptant 3 grades (chevalier, officier, commandeur) et deux dignités (grand officier, grand’croix), l’Ordre national du Mérite est le 2e ordre français après la Légion d’Honneur. Il distingue diverses personnalités issues de tous les domaines d’activités confondus qui ont su faire preuve de mérite dans le cadre de l’activité qu’ils exercent depuis au moins 10 ans.

Légende photo

Roland Recht © FREDERICK FLORIN / AFP

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque