Vendredi 23 février 2018

Approbation du nouveau projet d’extension de la Tate Modern par Herzog & de Meuron

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 avril 2009

LONDRES (ROYAUME-UNI) [02.04.09] – La Tate Modern a l’autorisation de construire le nouveau projet d’aile conçu par les architectes suisses Herzog & de Meuron.

La nouvelle aile de la Tate Modern, œuvre de Herzog & de Meuron, devrait voir le jour en 2012, rapporte Bloomberg. Le projet a été révisé et a remporté l’accord de la ville. « Le nouveau bâtiment proposé sera un ajout extraordinaire et unique au paysage londonien », a dit un représentant du Southwark Council, qui note que l’ouverture de la Tate Modern du côté de Bankside a été très profitable au quartier.

Alors que cette aile a été d’abord conçue comme une pile de verre teinté ébréché, elle consiste maintenant en un polygone de brique rattaché eu bâtiment de la Tate Modern. La révision du projet permet à cette extension de faire écho au musée existant et à mieux l’intégrer à son environnement architectural immédiat. Le projet, dont le coût s’élève à 215 millions de pounds, soit 309 millions d’euros, est soutenu par le Gouvernement britannique, la London Development agency, le Southwark Council et divers fonds privés. A ce jour, la Tate a réuni 74 millions de livres.

Première galerie britannique d’art moderne, la Tate Modern est située dans une centrale électrique désaffectée, reconvertie en musée par le cabinet d’architectes Herzog & de Meuron. Depuis son ouverture à la fin des années 1990, elle attire plus de visiteurs que prévu : l’extension du musée vise à accueillir cet afflux croissant de visiteurs dans de meilleures conditions.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque