Lundi 16 décembre 2019

Annoncé comme un record possible, un Poussin ne trouve pas preneur chez Christie’s

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 décembre 2010 - 355 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [09.12.10] – Le tableau L’Ordre de Nicolas Poussin a été mis en vente par Christie’s Londres le 7 décembre 2010. Estimé entre 15 et 20 millions de livres (18 à 24 millions d’euros), il n’a pas trouvé acheteur alors que plusieurs journalistes voyaient en lui un nouveau record pour un tableau d’art ancien.

L’Ordre, tableau peint par Nicolas Poussin vers 1630 est passé en vente le 7 décembre 2010 chez Christie’s, à Londres. Estimé entre 15 et 20 millions de livres (18 à 24 millions d’euros) le lot n’a pas trouvé preneur. En soi, cette information ne mériterait pas que l’on y consacre un article. Mais début novembre 2010, lorsque Christie’s avait annoncé la vente et présenté l’œuvre dans ses locaux parisien, la presse s’était emballée, évoquant que la vente de ce tableau pourrait établir un nouveau record. Il pouvait devenir le tableau d’art ancien français le plus cher jamais vendu !

Cet emballement apparaît quelque peu prématuré puisque le tableau n’a, au final, pas trouvé acquéreur. Comme le reconnaît le marchand londonien Jean-Luc Baroni, Poussin n’est pas un peintre « facile » à vendre car il est considéré comme un artiste intellectuel, et qu’il ne plait pas à tout le monde. De plus cette œuvre est typiquement une pièce de musée. Or, il est difficile actuellement de trouver un musée ayant autant d’argent à investir pour l’enrichissement de ses collections. Le British Museum était considéré comme l’enchérisseur favori, car l’œuvre était jusqu’ici présentée dans ses salles.

L’Ordre est une œuvre majeure de Nicolas Poussin, elle représente le Christ remettant à Saint-Pierre les clefs de son Eglise, en présence des autres apôtres. Peinte vers 1630, elle fait partie du premier cycle de la série des Sept Sacrements. Le tableau appartient à la famille des ducs de Rutland, qui possède encore actuellement cinq des sept tableaux de la série. Ils sont déposés en prêt depuis plusieurs années à la National Gallery de Londres. L’Ordre va certainement être de nouveau proposé à la vente, car ses propriétaires souhaitaient s’en séparer afin de financer les travaux de restaurations de leur demeure avec les recettes du tableau.

Légende photo

Nicolas Poussin - L'ordre (c.1636-1640) - Série des Sept Sacrements - 95,9 x 121,6 cm - © Christie's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque