Lundi 24 septembre 2018

Andy Warhol : le plus gros CA en 2007

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 mars 2008 - 523 mots

PARIS [20.03.08] – Chaque année, Artprice établit un classement des 10 artistes les plus côtés du marché. Le millésime 2007 change la donne en destituant Picasso de la première place qu’il occupait depuis 10 ans.

Andy Warhol'Dollar Sign' (1981)%26copy; Sotheby's

Le roi du Pop, Andy Warhol, succède à Picasso en tête des artistes ayant généré le plus gros chiffre d’affaires en salle des ventes, grâce au 420 millions de dollars (près de 265 millions d’euros) d’œuvres adjugées dans l’année. Cette première place annonce le déclin de l’impressionnisme au profit de l’art d’après guerre et contemporain. Monet, Chagall ou Matisse font toujours partie des dix lauréats mais la raréfaction de leurs œuvres diminue d’autant le produit total des adjudications les concernant.

Le classement d’Artprice comptabilise le produit total des enchères obtenu par chaque artiste en vente publique. Il ne faut donc pas confondre ce classement avec la côte du peintre indexée sur la moyenne annuelle des prix les plus élevés. Ainsi, un seul coup de marteau pour Cézanne suffirait à le faire grimper de la dernière place à la tête du classement. Mais aucune œuvre majeure du peintre d’Aix n’est passée en vente depuis au moins deux ans.

Selon la méthode de calcul d’Artprice, Marc Rothko n’arrive qu’en 4e position, derrière Francis Bacon alors qu’il décroche en 2007 le record d’enchère pour un tableau d’après-guerre. White Center adjugé 65 millions de dollars dépasse d’un million de dollars le record pour une œuvre de Warhol, Green car crash, obtenu en mai 2007.

L’artiste le plus cher n’est donc pas le mieux classé. Sa position dépend surtout du nombre de ses œuvres passant en salle des ventes. En 2007, 74 œuvres de Warhol sont tombées sous le marteau contre seulement 6 pour Rothko dont les peintures se raréfient sur le marché. Ce décalage se retrouve par conséquent au niveau du classement général. Par exemple, Francis Bacon arrive en troisième position avec 245 millions de dollars de chiffre d’affaire pour seulement sept adjudications dont un record à 47 millions pour Study from Innocent X, décroché le 15 mai 2007 chez Sotheby’s NY.

Le premier artiste français, Claude Monet, se classe en cinquième position avec 165 millions dollars d’adjudications. Artprice rappelle qu’en 2004, le peintre occupait la seconde place du Top 10 derrière Picasso grâce à un produit des ventes de 80 millions de dollars. En 2007, deux jours de vacations londoniennes ont suffit pour dépasser ce score mais l’écart se creuse entre le chef de fil de l’impressionnisme et les grandes figures de l’art moderne campées sur les premières marches du podium.

La deuxième partie du classement est occupée par des artistes français d’avant guerre à l’exception notoire de Jean-Michel Basquiat qui, en 7e position, se distingue comme le plus jeune artiste du classement. Il est encadré par Henri Matisse, 6e , avec 114 millions de dollars d’adjudications et Fernand Léger, 8e , avec 92 millions au compteur. Marc Chagall, 9e , et Paul Cézanne, 10e, ferment le bal avec respectivement 89 et 87 millions de dollars d’œuvres adjugées en 2007. Leur position, en queue de classement, tient essentiellement à la nette diminution d’œuvres majeures passées en ventes publiques ces dernières années.

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque