Dimanche 16 décembre 2018

Alain Juppé cherche l’inspiration à Londres pour la reconversion du stade Chaban-Delmas

Par Sarah Barry · lejournaldesarts.fr

Le 11 mars 2013 - 533 mots

BORDEAUX [11.03.13] – Dans l’attente de la livraison de son nouveau stade municipal mi-2015, la mairie de Bordeaux pense à la reconversion du stade Chaban-Delmas, monument doté du label « Patrimoine du XXe siècle ». En visite à Londres en début de semaine, Alain Juppé s’est intéressé à la métamorphose de Highbury, l’ancien stade d’Arsenal.

Le stade Chaban-Delmas n’accueillera plus les Girondins de Bordeaux et leur public en ligue 1 de football à partir de la saison 2015-2016, un nouveau complexe étant en construction en vue de l’Euro -2016. Témoin de l’architecture néoclassique des années 30, l’anciennement nommé Parc Lescure n’est pas classé ou inscrit au titre des monuments historiques, mais s’est vu octroyer le label « Patrimoine du XXe siècle ». Il est en effet le premier stade au monde à avoir été doté de tribunes entièrement couvertes, sans recours aux piliers qui gênent la visibilité des spectateurs.

Soucieux de réutiliser l’espace sans pour autant détruire un ouvrage d’architecture cher aux Bordelais, Alain Juppé semble avoir trouvé un bon compromis en Highbury, l’ancien stade d’Arsenal.

En déplacement à Londres en début de semaine, le maire de Bordeaux a visité le Highbury Square, ensemble immobilier aménagé dans l’ancien stade du club londonien, qui en demeure le propriétaire ; le terrain s’est transformé en jardins ouverts pour les habitants des logements de standing qui ont remplacé les tribunes. Ce projet immobilier tient son originalité en ce qu’il a conservé la forme de l’ancien complexe sportif. Par ailleurs, Arsène Wenger, entraîneur d’Arsenal depuis 1996 qui avait demandé la construction d’un nouveau stade en 2006, a participé au projet en tant que consultant pour le design intérieur des logements. Ancien joueur d’Arsenal, Robert Pirès y possède aussi un appartement.

Highbury s’est donc reconverti en conservant de diverses façons le souvenir de l’ancienne fonction du site, et a séduit Alain Juppé : celui-ci constate qu’il est possible de « construire à l’intérieur des tribunes » et que l’on peut « conserver aussi le terrain de grand jeu, qui, ou bien accueillera des équipements sportifs, ou bien une sorte de jardin d’espaces verts pour le quartier et ceux qui habiteront ou travailleront dans le nouveau site ».

Alain Juppé avait lancé aux architectes un appel à idées en mai 2012 ; les cinq lauréats ont été annoncés jeudi 7 mars 2013, comme le rapporte le journal Sud-Ouest, qui regrette par ailleurs le manque d’originalité des 88 projets examinés. Eduardo Souto de Moura, vainqueur du Pritzker Prize en 2011 et concepteur du stade de Braga, présidait le jury ; l’architecte semble avoir « apprécié les idées avancées, toutes respectant les particularités architecturales locales » et a notamment distingué, en accord avec les quinze autres membres du jury, le projet de deux architectes lillois ; Guillaume Anrys et Antoine Muller, dont la proposition inclut la conservation de la vieille enceinte et de ses tribunes, ont remporté le premier prix de 15 000 euros.

Alain Juppé, qui semble avoir été plus marqué par son expérience londonienne que par les propositions de l’appel à idées, a indiqué que « les projets récompensés ne seraient pas retenus », étant simplement destinés à inspirer le cahier des charges en vue d’un véritable appel d’offres.

Légende photo

Le stade Chaban-Delmas, Bordeaux - © Photo TaraO - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque