Affaire Picasso : l’électricien conteste la légitimité des héritiers

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 26 juillet 2011 - 280 mots

GRASSE (ALPES-MARITIMES) [26.07.11] – Quelques semaines seulement après leur inculpation pour recel, l’ancien électricien de Pablo Picasso et son épouse semblent avoir élaboré une véritable stratégie de défense. Un de leurs représentants vient de contester au greffe la légitimité de certains héritiers du maître.

A l’automne 2010, l’ancien électricien de Picasso Pierre Le Guennec s’était rendu à la Picasso Administration dirigée par des héritiers du maître afin de faire authentifier 271 œuvres inédites de l’artiste. Après avoir examiné les œuvres détenues par l’électricien, les héritiers avaient alors porté plainte contre X. A l’été 2011, l’électricien a depuis été inculpé pour recel. Et sa défense a décidé de contester la qualité de partie civile des héritiers qui le poursuivent.

Maître Rees, l’un des avocats du couple Le Guennec, vient de déposer auprès du Tribunal de grande instance de Grasse une contestation de la qualité de partie civile de Maya, Claude et Paloma Picasso. Nés hors mariage, ces trois enfants avaient été reniés par leur père jusqu’à sa mort en avril 1973. Ce n’est qu’en vertu d’une nouvelle loi sur la filiation, applicable depuis août 1972, que le tribunal de Grasse reconnut à Claude et Paloma un droit à la succession du peintre. Pour Maya, c’est la cour d’appel d’Aix-en-Provence qui avait admis plus tard sa qualité de successible, suite à un arrangement familial.

La défense des époux Le Guennec dénonce aujourd’hui le caractère illégal de ces deux décisions. « Ces jugements ont été rendus en violation de la loi (…) ces gens-là n’ont aucun droit de monopole de l’authentification », explique Maître Gudin, un autre avocat des Le Guennec. « Si nous sommes déboutés, nous ferons appel », a jouté Maître Rees.

Légende photo

Paloma Picasso à Malaga - photo Eduardo Correa - Source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque