Dimanche 25 février 2018

Affaire des faux César : jugement attendu le 25 janvier

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 décembre 2009

GRASSE [04.12.09] – Le procureur a requis une peine de 4 ans fermes à l’encontre d’Eric Piedoie, accusé d’avoir contrefait une centaine de compressions de César, entre 1998 et 2001. Le tribunal de Grasse devrait rendre son jugement le 25 janvier 2010.

« Je suis convaincu que Piedoie est un faussaire qui ne s'arrêtera jamais. Il a une forme de talent et un goût immodéré de l'argent. » C’est en ces termes, rapportés par l’AFP, que le procureur de la République a décrit le principal accusé devant le tribunal de Grasse.

Il a requis une peine de 4 ans de prison fermes à l’encontre d’Eric Piedoie, tandis qu’il demandait trois ans et demi (dont un avec sursis) pour Jean-Charles Villa, l’autre faussaire accusé d’avoir inondé le marché de l’art de fausses œuvres de César.

Six mois avec sursis ont été requis contre un galeriste parisien soupçonné d'avoir acquis sciemment une cinquantaine de faux César.

Eric Piedoie a toujours affirmé qu’il ne faisait pas des faux, mais des « interprétations » des œuvres de César, soulignant qu’il n’avait jamais vendu aucune œuvre avec un certificat d’authenticité.

Le tribunal de Grasse devrait rendre son jugement le 25 janvier.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque