couturier

Yves Saint Laurent tire sa révérence

L'ŒIL

Le 31 janvier 2008

Courant janvier, Yves Saint Laurent annonçait son retrait définitif du milieu professionnel de la mode. Après avoir débuté à l’âge de 17 ans auprès de Christian Dior et l’avoir remplacé près de quatre ans plus tard, le styliste s’était associé à Pierre Bergé pour créer au début des années 60 la maison Yves Saint Laurent. En janvier 1962, il lançait sa première collection et allait bouleverser, au fil du temps, le domaine du prêt-à-porter. Auteur de nombreux costumes pour le théâtre, l’opéra et le cinéma, le couturier avait développé indifféremment des collections pour la femme et pour l’homme. Néanmoins, depuis trois ans, Yves Saint Laurent s’était concentré sur la production haute couture, laissant à la marque Gucci, et donc au styliste Tom Ford, « l’exploitation » du nom Yves Saint-Laurent sur les gammes de prêt-à-porter. Aujourd’hui, véritablement déçu par l’attitude de certains acteurs de la mode, Yves Saint Laurent préfère tirer sa révérence pour se consacrer au dessin et à l’écriture, laissant Pierre Bergé de son côté s’occuper des ventes aux enchères de Drouot.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°533 du 1 février 2002, avec le titre suivant : Yves Saint Laurent tire sa révérence

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque