Vendredi 14 décembre 2018

Prix Maif 2012

Vincent Mauger - Sculpteur de pensées

Par Anouchka Roggeman · L'ŒIL

Le 14 décembre 2012 - 335 mots

Il vient d’ailleurs. Originaire de Rennes, Vincent Mauger est d’une discrétion et a une fraîcheur qui surprennent, surtout pour un artiste qui, à 35 ans, a déjà exposé plusieurs fois à la Fiac, enchaîne les expositions et vient de remporter le prix Maif 2012 de la sculpture.

Portant sur son dos près de trente kilos d’outils, il arrive de chez lui, en Maine-et-Loire, et se rend à Tarbes où il doit construire l’une de ses installations monumentales in situ. Fasciné par le volume depuis ses études aux Beaux-Arts d’Angers et de Paris (dans l’atelier de Tony Brown, l’un des premiers à réaliser des installations multimédias), il explique d’emblée qu’il aime « faire les choses » plutôt que d’avoir un statut. Et cela se voit.

S’il a les mains d’un menuisier, ce diplômé d’un baccalauréat scientifique avoue passer des journées entières à explorer les principes de construction, à étudier la structure d’un volume, comme celle de sa récente sculpture, L’Ordre et la Forme. Ce gigantesque galet percé d’alvéoles, aujourd’hui au stade de prototype, sera bientôt réalisé en bronze, grâce à la bourse de la Maif. Trouvant son inspiration dans les espaces qu’il investit, il y assemble des matériaux bruts et ordinaires, comme des casiers à bouteilles en polystyrène, des casiers de supermarché, des plaques de mélaminé ou encore des feuillards métalliques. « Je suis comme un enfant qui joue au jeu de construction. La seule différence, c’est que je m’intéresse plus aux techniques de montage qu’à son aspect extérieur. Mes constructions ne ressemblent à rien, elles schématisent des constructions de pensée. »

Biographie

1976 Naissance à Rennes.

2000 et 2005 Il est diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris puis de l’École régionale des beaux-arts de Nantes.

2005 Exposition personnelle « Instants de dispersion » au Musée de l’hospice Saint-Roch à Issoudun.

2009 Dans le cadre de la manifestation Estuaire, il expose au Lieu Unique à Nantes.

2012 Il reçoit le prix Maif pour la sculpture pour son projet « L’ordre et sa forme ».

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°653 du 1 janvier 2013, avec le titre suivant : Vincent Mauger - Sculpteur de pensées

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque