Mercredi 12 décembre 2018

Un recours contre la ZAC bellifontaine

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2000 - 171 mots

FONTAINEBLEAU - En réaction à la décision du conseil municipal, le 28 février, de créer une Zone d’aménagement concerté dans le quartier Boufflers, à un jet de pierre du château (lire le JdA n° 98, 4 février), le Comité de défense, de sauvegarde et d’action de Fontainebleau (CDSAF) envisage de déposer un recours en annulation de la délibération devant le tribunal administratif.

Les modifications adoptées sur la recommandation du commissaire-enquêteur restent trop minimes à leur goût : abaissement de la hauteur des immeubles de dix-huit à dix-sept mètres, retrait de deux mètres des constructions par rapport à la voie, et création de places de parking supplémentaires. Cette procédure pourrait retarder le lancement des opérations, l’École des Mines s’étant engagée à ne vendre une partie de ses terrains à la ville qu’une fois la procédure purgée de tout recours. De toute façon, les travaux ne commenceront qu’après l’accord de la préfecture et de la Commission départementale des équipements commerciaux, puis les permis de construire seront visés par l’architecte des Bâtiments de France.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°101 du 17 mars 2000, avec le titre suivant : Un recours contre la ZAC bellifontaine

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque