Samedi 7 décembre 2019

Musée

Un musée en danger

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 septembre 2004 - 194 mots

PARIS

LAMBALLE - Les héritiers de Mathurin Méheut (1882-1958) ont demandé à la justice de statuer sur l’avenir du musée de Lamballe (Côtes-d’Armor), dédié à l’artiste, qui a été fondé grâce à la donation en 1972 de la fille de l’artiste (grand-mère et arrière-grand-mère des plaignants), décédée en 1992. Or, selon les héritiers, le musée aurait bénéficié de plus du quart de la valeur de la succession, seuil limite dans la loi française pour les parts accordées à des tiers en dehors des héritiers en ligne directe. Après examen de l’affaire, le 27 mai, par le tribunal de grande instance de Paris, deux experts ont été désignés pour déterminer la valeur, d’une part de la donation de 1972 à l’association des Amis de Mathurin Méheut, d’autre part de la succession reçue par les héritiers de la partie civile. Maître Jean-François Canat, l’avocat de l’association, estime que : « selon la décision que prendront les magistrats suite à cette expertise, il est clair que le musée est en danger. Simplement, on ne sait pas dans quelle proportion. » La donation de la fille de Mathurin Méheut, qui constitue l’essentiel de la collection du musée, comprend surtout des esquisses et des ébauches.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°199 du 24 septembre 2004, avec le titre suivant : Un musée en danger

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque