Mercredi 17 octobre 2018

Un G7 de la culture qui agace l’Élysée

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 16 janvier 2017 - 134 mots

ITALIE - L’invitation lancée fin décembre par le ministre italien Dario Franceschini afin de réunir les 30 et 31 mars prochain à Florence ses homologues des pays du G7 pour un sommet sur la sauvegarde du patrimoine et du trafic des biens culturels n’a guère suscité de réactions immédiates de la part de ces derniers. C’est le moins que l’on puisse dire, notamment du côté français où l’on préfère pour aborder ces questions le cadre du prochain sommet du G7, fin mai à Taormina (Sicile), comme ce fut le cas lors de la dernière réunion du G7 en mai 2016 au Japon. Au cours de celle-ci, François Hollande avait présenté un projet de conférence internationale de la culture contre le terrorisme, adoptée par les grandes puissances et organisée en décembre 2016 à Abou Dhabi.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : Un G7 de la culture qui agace l’Élysée

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque