Mercredi 17 octobre 2018

Un Code du mécénat culturel

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 1994 - 259 mots

RISWIJK - Les Pays-Bas sont le seul des pays pratiquant le mécénat à avoir adopté un code formalisant ce type de financement culturel.

Publié par le ministère de la Santé et des Affaires culturelles en novembre 1993, il est né d’un souci exprimé par le ministre de la Culture, Mme Hedy d’Ancona, qui s’inquiétait du déséquilibre naissant entre les financements apportés par l’État et les entreprises dans le domaine artistique.

Afin de maintenir "la qualité, la diversité et l’accessibilité" de la politique artistique des Pays-Bas dans son ensemble, le code pose les grands principes suivants :

– L’indépendance artistique : les mécènes doivent respecter l’indépendance artistique de ceux qu’ils financent.
– L’accessibilité : les spectacles, expositions et présentations soutenues financièrement doivent, dans une mesure raisonnable, être adaptés à un large public.
– L’indépendance administrative : les mécènes ne doivent pas intervenir dans le domaine administratif, mais permettre aux institutions culturelles d’opérer de façon      aussi autonome que possible.
– L’équilibre de l’échange : une corrélation équitable doit être recherchée entre la contribution du mécène et le retour qui en est attendu.

Qu’un tel code ait été considéré nécessaire reflète à la fois l’importance grandissante du mécénat en tant que source régulière de financement depuis vingt ans, et la crainte qu’il ne soit victime des modes culturelles et des fluctuations de l’économie. En lançant ce code, le ministre de la Culture laissait entendre que les réductions de financements publics, causés par la récession, risquaient "de mettre en jeu des influences extérieures qui porteraient atteinte à l’approche idéologique du financement des arts."

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°9 du 1 décembre 1994, avec le titre suivant : Un Code du mécénat culturel

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque