Dimanche 23 février 2020

Sieur de Bandjoun - Barthélémy Toguo

Par Ernest Pignon-Ernest · L'ŒIL

Le 22 septembre 2015 - 307 mots

Artiste - Dessins, sculptures, installations, estampes, photographies, performances…, depuis une quinzaine d’années qu’il est apparu sur la scène artistique, il a réussi à imposer sa marque.

Venu du Cameroun, étudiant à l’École des beaux-arts d’Abidjan, puis de Grenoble, en postdiplôme à Düsseldorf, il s’est finalement installé à Paris. Si, de là, il n’a de cesse de rayonner de par le monde, c’est que Barthélémy Toguo est un nomade. Il parcourt la planète porté par le soin d’éveiller notre conscience aux maux qui la secouent. Il n’en a pas pour autant oublié ses origines, loin de là. Bien au contraire, fort de son succès et faute d’une politique culturelle en son pays, il a fait le choix d’en faire bénéficier ses compatriotes. À Bandjoun, à 250 kilomètres au nord-est de Douala, l’artiste a créé un petit musée d’art contemporain (« Bandjoun Station ») doublé d’un bâtiment d’accueil de résidents et d’ateliers. Il y présente une collection d’art contemporain international faite d’achats et d’échanges et y développe une programmation d’expositions de sorte que la dynamique art africain/art occidental ne fonctionne pas à sens unique. Tout entière financée par Toguo lui-même, la bâtisse recouverte de céramique sur toutes ses faces dresse avec fierté ses quatre niveaux sur 23 m de hauteur, comme un phare destiné à faire signe au lointain. Véritable lieu de vie et de rencontres, le projet artistique et culturel de Bandjoun Station se double d’une petite exploitation agricole de 7 ha qui l’alimente et qui bénéficie aussi aux autochtones. 

Repères

1967
Naissance au Cameroun

1989
École des beaux-arts d’Abidjan, Côte d’Ivoire

1993
École supérieure d’art de Grenoble

1999
Création de l’Institute of Visual Arts à Bandjoun au Cameroun

2000
Il présente Unfinished Theater à la Biennale de Lyon

2004
The Sick Opera au Palais de Tokyo

2015
Exposition personnelle « Neighbours » à la Maison des arts de Châtillon, du 25 septembre au 8 novembre

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°683 du 1 octobre 2015, avec le titre suivant : Sieur de Bandjoun - Barthélémy Toguo

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque