Mardi 18 décembre 2018

Schwitters forever

Le Journal des Arts

Le 11 juin 2004 - 126 mots

Kurt Schwitters est à l’honneur dans deux institutions bâloises, les musées des beaux-arts et Tinguely. Le premier illustre, à travers 140 collages, reliefs, sculptures et assemblages, l’amitié et la complicité artistique qui unirent Schwitters et Arp dans les années d’avant guerre. La seconde rend hommage à l’artiste allemand et à sa conception d’un art (« l’art Merz ») englobant tous les domaines de la création.

- Schwitters-Arp, jusqu’au 22 août, Kunstmuseum, St. Alban-Graben 16, Bâle, tél. 41 61 206 62 62, tlj sauf lundi 10h-17h, catalogue (en allemand), 264 pages, 38 euros, wwwwkunstmuseumbasel.ch - Kurt Schwitters. Merz, une vision totale du monde, jusqu’au 22 août, Museum Tinguely, Paul Sacher Anlage 1, Bâle, tél. 41 61 688 04 33, tlj sauf lundi 11h-19h, cat. (angl.), 264 p., www.tinguely.ch

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°195 du 11 juin 2004, avec le titre suivant : Schwitters forever

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque