Redressement de torts

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 25 août 2000 - 130 mots

Fermée au public depuis 1990, en raison des risques d’écroulement, la tour de Pise s’est redressée de 16 centimètres en quatre ans.

Construite entre le XIIe et le XIVe siècle sur un sol spongieux, le célèbre bâtiment a tout de suite commencé à pencher, pour aboutir, au fil des siècles, à une inclinaison d’environ 6 degrés par rapport à son axe vertical. Les travaux ont consisté à retirer plusieurs dizaines de mètres cubes de terre sous la partie nord de la tour (celle-ci penche vers le sud), afin de lui assurer une stabilité grâce au contrepoids. En juin 2001, date prévue pour la réouverture au public, la tour devrait au total s’être relevée de 42 centimètres. Les experts lui donnent encore au moins deux siècles de vie sans travaux supplémentaires.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°109 du 25 août 2000, avec le titre suivant : Redressement de torts

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque