Samedi 7 décembre 2019

artiste

Rancillac, entre Orient et Occident

L'ŒIL

Le 1 avril 2002 - 141 mots

« Une de mes obsessions, depuis des années, consiste à localiser puis à objectiver entre l’Est et l’Ouest, le Nord et le Sud, la frontière fluctuante où vient se révéler de manière souvent dramatique la différence de ces deux mondes que l’on appelle en gros l’Orient et l’Occident », avoue Bernard Rancillac. Chantre en 1964 de la Figuration Narrative, l’artiste n’a cessé depuis de porter son regard sur les événements politiques du monde. Il y a quatre ans, il entame une série sur les tragédies de l’Algérie, puis sur les dissonances entre Orient et Occident, sans prendre parti. C’est ce travail qui est actuellement présenté à Tarbes et à Pouzac.

- TARBES, chapelle de l’Ancien Carmel, 14, rue Théophile Gautier, tél. 05 62 51 16 02 et POUZAC, galerie L’Art en Stalles, tél. 05 62 91 14 05, 3 avril-11 mai.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°535 du 1 avril 2002, avec le titre suivant : Rancillac, entre Orient et Occident

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque