Dimanche 29 novembre 2020

Cinéma

Quand l’art dépasse la fiction

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 2 octobre 2017 - 293 mots

CINEMA - Récompensé par la Palme d’or du dernier Festival de Cannes, The Square, du réalisateur suédois Ruben Östlund, prend le monde de l’art comme toile de fond de son questionnement existentiel.

Conservateur d’un grand musée, le personnage principal du film cite « l’esthétique relationnelle » de Nicolas Bourriaud, préside un fastueux dîner de charité (dont la plupart des figurants sont pour de bon des marchands ou des collectionneurs d’art) et reconstitue en douce une œuvre composée de petits tas de gravier balayés par inadvertance, dans une salle que baigne la lueur rose d’un néon affirmant sobrement : « You Have Nothing » (« Vous ne possédez rien »). Tout dérape avec la campagne de communication virale conçue pour promouvoir « The Square », une exposition prenant la forme d’un « sanctuaire de confiance et de bienveillance », à l’intérieur duquel chacun a « les mêmes droits et les mêmes devoirs ». Si l’effet de réalisme est saisissant pour qui connaît les petits ridicules et les grandes impostures de ce milieu, l’art n’est cependant pas le sujet central de ce – très – long métrage, tour à tour drôle et dérangeant. Cet univers codifié lui sert plutôt de cadre. « Je voulais faire un film élégant en me servant de dispositifs visuels et rhétoriques pour bousculer le spectateur et le divertir », a expliqué Ruben Östlund, qui a même testé grandeur nature le concept de quadrature du cercle vertueux : The Square existe bel et bien, c’est un projet artistique exposé au Vandalorum Museum en 2015, à l’initiative du réalisateur et de son producteur, Kalle Borman. Un véritable carré a même été matérialisé dans la proche commune de Värnamo. Il semble cependant que ce périmètre « d’altruisme et de confiance » ait été détourné de sa vocation originale pour devenir simplement le lieu de rendez-vous de la jeunesse locale.

The Square,

de Ruben Östlund, au cinéma le 18 octobre 2017.

 

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°705 du 1 octobre 2017, avec le titre suivant : Quand l’art dépasse la fiction

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque