conservateur

Prévost entre Paris et Rochechouart

L'ŒIL

Le 1 mars 2001

Depuis huit ans, Jean-Marc Prévost dirige le Musée départemental de Rochechouart. Dans le Limousin,
il a su consolider la politique de son prédécesseur Guy Tosatto avec l’acquisition d’œuvres de Richter, Polke, Pistoletto ou Deacon tout en renforçant la collection par ses choix personnels (Gabriel Orozco, Douglas Gordon, Jean-Marc Bustamante, Suzanne Lafont...).

La collection sera à nouveau visible à partir du mois de mai, lors de la réouverture du musée après aménagement muséographique. Une politique qui s’associe également à la production d’œuvres de vidéastes comme Pierre Huygue « car produire constitue aussi un important engagement personnel du musée vis-à-vis de l’artiste ». Parallèlement il est le conseiller de l’ADIAF qui expose ce mois-ci à Beaubourg le lauréat de son premier Prix Marcel Duchamp (voir p. 80).

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°524 du 1 mars 2001, avec le titre suivant : Prévost entre Paris et Rochechouart

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque