Picasso : la justice saisie

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 février 2011 - 101 mots

NICE - Le parquet de Grasse (Alpes-Maritimes) a ouvert une information judiciaire pour recel après la découverte, en septembre, de 271 œuvres inédites de Pablo Picasso chez Pierre Le Guennec, électricien à Mouans-Sartoux.

Ce dernier avait contacté les héritiers de l’artiste pour obtenir des certificats d’authenticité pour les œuvres, qu’il explique avoir reçues des mains de Picasso et de son épouse Jacqueline et gardées dans un garage pendant près de quarante ans. Les héritiers, sans remettre en question l’authenticité des œuvres, avaient porté plainte pour recel. Les 271 pièces (collages, dessins, carnets…) ont été saisies dans l’attente d’une décision de justice.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°339 du 21 janvier 2011, avec le titre suivant : Picasso : la justice saisie

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque