Samedi 14 décembre 2019

Galeriste

Paula Cooper, une acuité pugnace

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 10 octobre 2011 - 282 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

Ses 73 printemps ne se lisent pas sur son visage, et pas davantage sur sa silhouette presque juvénile. Cette grande dame de l’art américain continue de nourrir avec classe sa passion et de travailler dans la galerie qu’elle a fondée en 1968.

Paula Cooper
Paula Cooper, 2011
Photo Baptiste Lignel
© Le Journal des Arts

À l’époque, elle prend le pari un peu fou de s’installer dans le quartier de Soho encore en déréliction, habité par de tout jeunes artistes. D’ailleurs, sa première exposition sera organisée en protestation contre la guerre du Viêtnam avec Donald Judd, Sol LeWitt, Robert Mangold, Robert Ryman, Dan Flavin et Carl Andre, rien de moins. La plupart d’entre eux sont encore aujourd’hui représentés par Paula Cooper. Un signe.

Très vite, la galeriste s’est taillé une réputation de travailleuse, de frondeuse même lorsqu’elle choisissait des artistes d’un minimalisme ou d’un conceptualisme « durs ». Pour celle qui commença avec une mise de fonds de 3  000 euros grâce à la vente d’une sculpture de Mark di Suvero, puis qui accueillit Donald Judd alors chez Leo Castelli, l’histoire s’écrirait presque avec facilité. Elle continue de prospecter et fut la première à croire dans le talent de Céleste Boursier-Mougenot. Aujourd’hui, Tauba Auerbach, coqueluche de la dernière biennale du Whitney, est la dernière arrivée dans une écurie qui compte Hans Haacke, Walid Raad ou Sherrie Levine. En janvier 2011, la projection de The Clock de Christian Marclay occasionna de longues files d’attente dans le quartier de Chelsea où elle fut une des premières à s’installer. Paula Cooper est résolument une des galeries phares de New York.

Biographie

1968
La Paula Cooper Gallery s’ouvre dans le quartier de Soho.

1996
La galerie déménage à Chelsea.

2011
Présente « The Clock » de Christian Marclay.


paulacoopergallery.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°640 du 1 novembre 2011, avec le titre suivant : Paula Cooper - Une acuité pugnace

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque