Dimanche 18 novembre 2018

Patrick Jouin, l’intelligence du dessein

L'ŒIL

Le 1 juin 2003 - 331 mots

Élu créateur de l’année 2003 au Salon Maison & Objet, diplômé de l’ENSCI – les Ateliers en 1992, Patrick Jouin travaille quelques années avec Starck avant, en 1998, d’ouvrir son agence et de signer ses créations. Dans son parcours, Patrick Jouin cite, pêle-mêle, quelques rencontres importantes : Oscar Niemeyer lors de la scénographie de l’exposition « Parade » organisée par le Centre Pompidou à São Paulo en 2001, Gérard Crociani, le potier avec lequel il a travaillé à Vallauris, et, bien entendu, le grand chef Alain Ducasse. Pour et avec lui, il a réalisé à Paris le restaurant et le bar du Plaza Athénée, le 59 Poincarré, le BE (Boulangépicier), et, à Saint-Tropez, le Spoon Byblos. Cette année ouvrira, au cœur de New York, le Mix, nouveau restaurant de Ducasse, dont il a conçu l’architecture intérieure et le mobilier. Un lieu magnifique, baroque et décrépi, dans lequel son intervention est à la fois subtile et moderne. Des parois de verre légèrement coloré isolent les murs de la salle tout en laissant transparaître la matière brute. C’est également la couleur qu’il exalte dans le projet pour « Lille 2004 – Capitale européenne de la culture », en habillant de rouge, vert, magenta, un hectare de verrière de la gare de Lille-Flandres. Même s’il avoue que le design industriel lui tient toujours à cœur – « j’aime cette façon de procéder » – Patrick Jouin passe avec aisance du design produit (mobilier pour Cassina ou tartineur Nutella) à l’architecture intérieure, à la scénographie. Avec pour point commun une élégance, une discrétion et une fonctionnalité qui traduisent l’intelligence du dessein. Il procède par glissements, de l’objet vers l’architecture intérieure, vers l’architecture tout court : « Pourquoi ne pas faire une maison ? » Lui qui dit « aimer toutes les musiques – il a conçu le premier Audiolab pour la Caisse des dépôts – car c’est éphémère, comme la nourriture, cela dégage une émotion très pure », aimerait « travailler sur un opéra ».

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°548 du 1 juin 2003, avec le titre suivant : Patrick Jouin, l’intelligence du dessein

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque