Mercredi 19 février 2020

Parcours sans faute - Cécile Debray

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 23 septembre 2014 - 294 mots

CONSERVATRICE - Proposer une nouvelle exposition sur Duchamp, oui, mais à la condition que celle-ci apporte un point de vue original et pertinent sur l’œuvre de l’artiste. Voilà la recette qui fait le succès des expositions signées Cécile Debray, conservatrice au Centre Pompidou. « Marcel Duchamp, la peinture, même », qui vient d’ouvrir, en est la nouvelle démonstration. Jugez plutôt : (dé)montrer que la peinture traverse tout l’œuvre de celui qui décida d’arrêter de peindre, devenant ainsi le père de l’art conceptuel. Osé. Iconoclaste même. Mais incontestable, comme le furent les précédentes propositions de cette historienne de l’art, toutes des succès : « La Section d’or » (Châteauroux, 2000), « Lucian Freud, l’atelier » (Beaubourg, 2010), « L’Aventure des Stein » (Grand Palais, 2011), « Matisse, paires et séries » (Beaubourg, 2012). Des expositions de peinture classiques dans la forme mais qui toutes apportent leur pierre à l’édifice. En réalité, des expositions dans l’esprit de cette femme discrète et travailleuse, pragmatique et clanique, dont le tempérament est suffisamment trempé pour faire face aux fortes têtes du métier – voire, les réconcilier. Il faut dire que le champ de vision de cette médiéviste de formation, passée par Orsay avant de suivre, passionnée par la figure de l’artiste, la voie du moderne et du contemporain, est large et lui permet de s’adresser à tout le monde. Vision qui devrait s’élargir encore si son projet autour de la préhistoire aboutit. Mais, pour l’heure, pas un mot. Discrète, vous dit-on...

1966
Naissance à Bourg-la-Reine (92)

1995
École nationale du patrimoine

1997-2001
Directrice des musées de Châteauroux

2001-2005
Conservatrice au Musée d’art moderne de la Ville de Paris

Depuis 2008
Conservatrice au Musée national d’art moderne-Centre Pompidou en charge des collections modernes

2014
Publication Le Fauvisme aux éditions Citadelles/Mazenod. Exposition « Marcel Duchamp, la peinture, même » à Beaubourg

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°672 du 1 octobre 2014, avec le titre suivant : Parcours sans faute - Cécile Debray

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque