Mardi 18 décembre 2018

Nouveaux exposants : portraits croisés (6/7)

Pour l’amour des objets scientifiques

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 20 février 2004 - 227 mots

Peu de marchands parviennent chaque année à intégrer le cénacle des deux cents exposants de Tefaf. De Paris à Londres et Buenos Aires, rencontre avec les sept nouveaux élus de l’édition 2004.

 Trevor Philip & Sons Ltd, Londres - Fondée par Trevor Waterman, qui reste l’éternel président de la société familiale, la galerie Trevor Philip & Sons a fêté en 2003 son 25e anniversaire dans le quartier de St James, à Londres, au 75A Jermyn Street, où elle est installée depuis son origine. Grand spécialiste des antiquités scientifiques, Trevor Waterman présentera à Maastricht un ensemble de globes terrestres et célestes des XVIIIe et XIXe siècles, plusieurs autres exemplaires miniaturisés datant du début du XIXe siècle, des baromètres, microscopes, ainsi que divers objets et instruments de navigation, astronomie et horlogerie. L’antiquaire, qui se passionne également pour les créations du designer italien Piero Fornasetti (1913-1988), appréciées « pour leur rapport à l’architecture », présentera quelques introuvables vintages, avec pour pièce maîtresse un cabinet-trumeau Architettura de 1958, soit l’un des rares exemplaires de la première édition réalisé d’après un prototype dessiné en 1951 par Gio Ponti et Piero Fornasetti et conservé au Victoria & Albert Museum, à Londres. Bien qu’à des années-lumière de son exposition d’objets scientifiques, ce meuble est pour l’antiquaire aussi précieux que la rare pendule française du XIXe siècle par Raingo, l’autre pièce phare de son stand.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°187 du 20 février 2004, avec le titre suivant : Nouveaux exposants : portraits croisés (6/7)

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque