Mercredi 21 février 2018

manager

Nathanaël Karmitz entre film et vidéo

L'ŒIL

Le 14 mars 2008

Après Stalingrad, Nation. Les cinémas MK2 poursuivent leur politique de création de « lieux de vie » où gens du quartier, cinéphiles et artistes se retrouvent. Et depuis novembre, le projectcafé, mitoyen du cinéma MK2 Gambetta, montre chaque fin de journée des documentaires et vidéos d’artistes (Joël Bartoloméo, Martin Parr...) choisis par Stéphanie Moisdon, et suivis de « Musique et soirées » avec DJ. Toutefois le dimanche, toujours dans cet esprit d’expérimentation, place est laissée aux étudiants des écoles d’art. « Notre objectif est également d’ouvrir de nouveaux lieux, pas forcément des cafés », précise Nathanaël Karmitz, 21 ans, nommé responsable du développement de MK2 l’année dernière. Après le financement d’une vidéo de Pierre Bismuth, le fils aîné de Marin Karmitz réfléchit à d’autres productions de films d’artistes. « Pour le moment, je regarde et je discute... »

MK2 projectcafé, 4 rue Belgrand, 75020 Paris, tél. 01 43 49 01 99.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°516 du 1 mai 2000, avec le titre suivant : Nathanaël Karmitz entre film et vidéo

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque