Lundi 17 décembre 2018

Michel Polacco : fabriquer de la réflexion

Par Marie Maertens · L'ŒIL

Le 1 mars 2005 - 466 mots

À la direction de France Info depuis 2002, Michel Polacco affiche énergiquement trente-neuf ans de maison au sein de Radio France, même s’il lui fit quelques infidélités. Il débuta par un stage à France Inter, fut ensuite présentateur à l’ORTF, chef du service des reportages à Europe 1, rédacteur en chef de France Inter et l’un des créateurs de France Info. En parallèle, il a toujours été journaliste-chroniqueur spécialisé dans les questions scientifiques et techniques, dont la défense et l’aéronautique, deux domaines qui le passionnent particulièrement. Il est d’ailleurs féru d’aviation depuis son enfance. À son arrivée à la direction de France Info, Michel Polacco a souhaité minimiser le côté quelque peu répétitif
de l’antenne et a décidé de développer les chroniques, à présent au nombre de soixante-quinze. « Nous avons fait des efforts pour nous diversifier dans cet univers, sachant que le mot-clef est de donner plus de sens aux choses et d’entendre s’exprimer des voix dissonantes et discordantes. Nous voulons sortir de l’hexagonal, du convenu et du politiquement correct, un mal qui, à mes yeux, ronge notre pays et plus généralement les civilisations modernes. »
Pour ne parler que des rubriques culturelles, de nouvelles se sont jointes aux autres : celle d’Yves Coppens, Histoire d’Homme, qui revient sur nos origines ; celle de Michel Serres, qui, avec Le Sens de l’info, part d’un point d’actualité et donne des références pour permettre aux auditeurs d’y réfléchir, ou encore Poètes et Poésie de Sabine Pacini. Olivier Martocq vient de prendre en charge L’Agenda des chineurs et Françoise Chauvin, sous le nom de Ventes aux enchères, développe l’histoire d’un objet, d’un style, d’une époque ou d’un créateur à l’occasion d’une vente. Ces deux animateurs « succédant à Jean Bedel et non le remplaçant car il est irremplaçable ! »
On remarquera encore Les Trésors de l’humanité, animés par Olivier Emond, qui invite à découvrir les lieux inscrits par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’humanité ou encore L’Image de la semaine, commentée par François Siegel. Si l’on questionne Michel Polacco sur l’impact de ces chroniques sur les auditeurs, il vous répond qu’étant une radio du service public, France Info se situe davantage dans une logique de qualité que de consumérisme. « Même si nous cherchons à toucher l’auditoire le plus large possible, nous faisons ce à quoi nous croyons, ce que nous aimons, ce qui nous touche, nous émeut. Nous avons la chance de fabriquer de la réflexion. » Il nous rappelle également que France Info reste le premier prescripteur de livres en France, toutes chaînes confondues, grâce notamment au Livre du jour de Philippe Vallet, qui ne relate pas moins de cinq cents ouvrages par an ! Et même si l’art plastique demeure légèrement en retrait, Michel Polacco est bien décidé à lui donner une place croissante.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°567 du 1 mars 2005, avec le titre suivant : Michel Polacco : fabriquer de la réflexion

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque