Lundi 24 septembre 2018

Maurizio Canesso : l’Italie à Paris

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 1 octobre 2005 - 195 mots

Lombard de naissance, Maurizio Canesso fait ses premières armes à vingt et un ans chez Piero Corsini à New York dans une spécialité qui deviendra la sienne, la peinture italienne des xvie et xviie siècles. Installé à Paris depuis près de vingt ans, il parle encore aujourd’hui mieux l’anglais et l’italien que la langue de Molière. D’ailleurs ses italianismes lui valent quelques railleries de la part de ses enfants. L’homme est extrêmement discret, presque effacé. Mais grâce aux chefs-d’œuvre qui parlent d’eux-mêmes, il s’est taillé en dix ans une solide réputation de découvreur de toiles inédites qu’il montre à la Biennale des antiquaires de Paris et à la foire de Maastricht. L’exiguïté de sa galerie parisienne, où il ne recevait que sur rendez-vous, ne lui avait jusqu’à présent pas permis d’organiser d’exposition. Il vient de sauter le pas en s’installant dans de somptueux et vastes locaux propices à mettre en valeur ses beaux tableaux, toujours plus rares et toujours plus chers… enfin visibles pour un large public.

« Autour de Titien, tableaux d’Italie du Nord au xvie siècle », PARIS, galerie Canesso, 26 rue Laffite, IXe, tél. 01 40 22 61 71, www.canesso.com, jusqu’au 28 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°573 du 1 octobre 2005, avec le titre suivant : Maurizio Canesso : l’Italie à Paris

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque