Nomination

Martine Gosselink, nouvelle tête du Mauritshuis

Par Sindbad Hammache · Le Journal des Arts

Le 13 février 2020 - 90 mots

La Haye. Alors qu’Emilie Gordenker vient de prendre son poste au Van Gogh Museum, sa remplaçante à la tête du Mauritshuis a déjà été trouvée.

Martine Gosseling, 50 ans, quitte ses fonctions de cheffe du département histoire du Rijksmuseum pour diriger la pinacothèque haguenaise. Spécialiste de l’histoire coloniale, elle a mené à Amsterdam un travail de recherche sur la provenance des collections coloniales du Rijksmuseum. Écrin de la Jeune fille à la perle de Vermeer, le Mauritshuis avait rouvert ses portes en 2014 après des travaux de rénovation et d’agrandissement.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°539 du 14 février 2020, avec le titre suivant : Martine Gosselink, nouvelle tête du Mauritshuis

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque