Vendredi 20 septembre 2019

Luma Parc

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 19 mars 2014 - 221 mots

C’est parti ! Début avril doit être symboliquement posée la première pierre du bâtiment commandé par Maja Hoffmann à l’architecte Frank Gehry pour abriter, sur le site des anciens ateliers SNCF de la ville d’Arles, un ambitieux projet culturel dédié à l’image et à la création contemporaine.

Officiellement présentée en 2008, la maquette du projet de Gehry avait provoqué une levée de boucliers ; l’architecte du Guggenheim de Bilbao et de la future fondation Louis Vuitton à Paris avait revu sa copie et le permis de construire a finalement été délivré l’été dernier. Très emblématique du style Gehry, le bâtiment caparaçonné d’inox est dominé par une tour de 56 m de haut qui doit accueillir les collections de la fondation, des résidences pour les artistes et un restaurant. Tout autour, sur six hectares, huit bâtiments existants seront rénovés afin de servir de lieux d’exposition, tandis qu’un parc-jardin sera aménagé par le paysagiste Bas Smets. Le commencement des travaux marque le début d’une nouvelle ère culturelle pour la région, en même temps qu’il entérine un changement de donne pour le festival des Rencontres d’Arles, désormais privé de l’espace des anciens ateliers SNCF et dont l’édition 2014 sera la dernière du tandem formé par son directeur François Hébel et son président Jean-Noël Jeanneney qui ont tous les deux choisi de quitter leurs fonctions.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°667 du 1 avril 2014, avec le titre suivant : Luma Parc

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque