série

Les Voleurs : le charme cinq étoiles

L'ŒIL

Le 1 mai 2002

A toute nouvelle série il faut d’abord demander : quel est ton métier ? de quelle profession tires-tu le principe de ton propre professionnalisme ? Les Voleurs : ce titre désigne bien sûr Johnny et Rita, cambrioleurs de classe mondiale, contraints après un coup malheureux de former duo pour le compte du FBI. Et à travers eux une exigence de luxe cinq étoiles : arnaques dans la haute société, budget moelleux, dialogues éblouissants, palaces et robes de créateurs. Mais il définit aussi le lien qui les attache. Ici encore, ici surtout, il s’agit de forcer une intimité – pour Johnny celle de Rita, pour Rita celle de Johnny. Rivaux, ils s’épient, comparent leurs talents aussi bien que leurs charmes, et leur féroce rivalité s’alimente à tout, ordre des chefs, trésor impossible à voler, couple jet-set à espionner. Mensonge évidemment : ils s’aiment, bien qu’ils ne cessent de hurler le contraire. Là est la force des Voleurs. Plutôt que dans les scènes d’action, moches, dans l’adaptation télé d’un must de la comédie américaine. Au cinéma, l’amour a deux heures pour s’aiguiser en se niant. Ici : dix fois 52 minutes – et plus si affinités. A ce marathon, John Stamos prête son art facile de séducteur, et Melissa George une mauvaise grâce moins prévisible, des moues parfaites, un mystérieux accent : britannique ? scandinave ? slave ? Certes, Les Voleurs n’est pas un chef-d’œuvre : sa ruse centrale ne permet que des variations de faible amplitude. On y goûte pourtant ce dont le cinéma nous prive depuis longtemps : le plein plaisir d’un genre – la série –, dont la bonne santé est si éclatante que toutes ses productions en profitent, même les moins extraordinaires.

- Les Voleurs (Thieves), créé par Jim Leonard. Tous les samedis sur TPS Star en VF à 22h15, rediffusion le vendredi suivant sur Cinestar 2 en VOST à 20h15.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°536 du 1 mai 2002, avec le titre suivant : Les Voleurs : le charme cinq étoiles

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque