Vendredi 10 juillet 2020

Numérique

Les œuvres de Paris Musées libres d’utilisation

Par Francine Guillou · Le Journal des Arts

Le 16 janvier 2020 - 355 mots

Pas moins de 150 000 reproductions d’œuvres sont dorénavant téléchargeables.

Paris. Depuis le 8 janvier, simples internautes, amateurs, chercheurs, étudiants, entreprises… ont accès à 150 000 images libres de droit via le portail de Paris Musées (1), qui réunit les collections des 14 musées de la Ville de Paris. Cette opération doit permettre à Paris Musées de « favoriser l’augmentation de la visibilité des œuvres et la connaissance des collections en France et à l’étranger », a expliqué l’établissement public.

En décembre 2018, une délibération mettait fin à la délégation de service public dont bénéficiait la Société parisienne de photographie pour la mise en valeur des fonds photographiques de la Ville de Paris. Plus d’un an plus tard, la décision se traduit par le versement sur le portail des collections de Paris Musées, clair et simple d’utilisation bien que perfectible, de 150 000 œuvres (peintures, dessins, sculptures, photographies ou pièces anciennes) déjà numérisées issues des collections de la Ville de Paris. Surtout, la licence Creative Commons Zero (CCØ) garantit le libre accès et la réutilisation par tous des fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière, pour un usage commercial ou non. Les images d’œuvres non tombées dans le domaine public, et donc soumises à droits, restent en basse définition, mais les œuvres sous licence CCØ sont disponibles en haute définition, au format 300 DPI – 3 000 pixels.

Paris Musées se veut pédagogue : pour chaque image téléchargée, un guide de « bonnes utilisations » en 37 langues invite l’internaute à respecter le droit de paternité de l’œuvre et à mentionner le titre de l’œuvre, le nom de l’auteur de l’œuvre représentée sur la photographie, ainsi que l’établissement public Paris Musées et le nom du musée concerné.

En choisissant clairement le libre accès à ses images, Paris Musées rejoint le cercle des institutions ayant abandonné la vente des droits de reproduction de leurs fonds patrimoniaux, à l’instar du RijksMuseum d’Amsterdam, pionnier en la matière en 2010. Le Metropolitan Museum of Art de New York a également fait le choix de la licence CCØ en février 2017 pour 400 000 images d’œuvres entrées dans le domaine public.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°537 du 17 janvier 2020, avec le titre suivant : Les œuvres de Paris Musées libres d’utilisation

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque