Dimanche 17 novembre 2019

Les musées français résistent à la crise

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 juin 2013 - 229 mots

Malgré les restrictions budgétaires, les musées dans leur ensemble se portent bien. Le Louvre à Paris, La Piscine de Roubaix et le Musée Matisse du Cateau-Cambrésis prennent chacun la tête de leurs classements respectifs.

Pour sa 10e édition, le palmarès des musées du Journal des Arts a entièrement renouvelé ses critères d’appréciation et sa méthodologie. L’accent a en particulier été porté sur la relativisation des données afin d’accroître leur pertinence. Le classement général et les sous-classements thématiques sont dorénavant remplacés par trois palmarès selon la taille des villes en nombre d’habitants. Le classement de l’année précédente a été revu en conséquence.

Dans leur ensemble, les musées continuent à bien résister à la crise économique. Malgré les restrictions budgétaires qui ne les affectent pas tous de la même façon, ils ont globalement maintenu leur programmation et enregistré plus de visiteurs et de recettes commerciales. Emmenés par le Louvre qui a repris la tête du classement des musées de grandes villes (plus de 200 000 habitants) les quatre grands musées parisiens sont talonnés par les musées de beaux-arts de Lille, Montpellier et Lyon qui progressent dans le classement. La Piscine à Roubaix reprend la première place dans le classement des villes moyennes (entre 20 000 et 200 000 habitants) tandis que le Musée Matisse au Cateau-Cambrésis détrône le château de Fontainebleau du classement des petites villes (moins de 20 000 habitants).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°394 du 21 juin 2013, avec le titre suivant : Les musées français résistent à la crise

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque