Dimanche 25 février 2018

collectionneurs

Les Lemaître, militants de l’art

L'ŒIL

Le 14 février 2008

« Vous tous qui ne pouvez plus boire à ce qu’on a nommé  “ la coupe du plaisir ”, prenez à tâche de collectionner... et vous trouverez le lingot du bonheur », écrit Balzac dans Le Cousin Pons. Un bonheur né en 1983 chez le banquier Jean-Conrad Lemaître et poursuivi avec sa femme Isabelle de Turckeim. Après 35 ans passés à l’étranger (New York, Madrid, Bruxelles) et depuis 12 ans à Londres, ces « militants de l’art » prêtent une partie de leur collection (Richard Long, Rodney Graham...) au Musée d’Art et d’Archéologie de Cluny. Isabelle guide des groupes francophones dans les galeries londoniennes, tout en appartenant à l’Executive Comitee of Patrons (Conseil d’administration des amis) de la Tate Gallery. Et à Balzac de conclure : « Une manie, c’est le plaisir passé à l’état d’idée ».

Musée d’Art et d’Archéologie de Cluny, Palais Jean de Bourbon, tél. 03 85 59 12 79, jusqu’au 10 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Les Lemaître, militants de l’art

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque