Mercredi 17 octobre 2018

Les grands donateurs existent en France

Le Journal des Arts

Le 20 octobre 2000 - 603 mots

« Une des plus belles libéralités dont ont bénéficié les collections publiques françaises depuis un demi-siècle », ainsi qualifie Françoise Cachin, directeur des musées de France, l’exceptionnelle donation – sous réserve d’usufruit –, aujourd’hui présentée au public. 74 peintures, 27 œuvres graphiques, 5 sculptures et 3 livres d’art, pour l’essentiel de la fin du XIXe et du XXe siècle rejoindront le jour venu le Musée d’Orsay, le Musée Granet à Aix-en-Provence et quelques autres (lire le JdA n° 109, 26 août 2000).

PARIS - “Pour voir une donation de cette importance, il faut remonter à celle d’Isaac de Camondo ou d’Étienne Moreau-Nélaton”, affirme Henri Loyrette, directeur du Musée d’Orsay. Faite sous réserve d’usufruit, cette libéralité constitue en effet un enrichissement majeur pour l’institution parisienne, avec des œuvres aussi importantes que L’Autoportrait en boxeur de Bonnard, le Portrait de l’artiste sur fond rose de Cézanne, Chez la modiste de Degas, ou encore une Étude pour les Poseuses de Seurat. D’autre part, quelques-uns des tableaux permettront de compléter quelques lacunes de la collection, comme un deuxième Hammershøi ou des œuvres précoces de Mondrian. Le donateur anonyme – en fait, selon le JdA, il s’agit du collectionneur Philippe Meyer – était déjà un compagnon de route d’Orsay, puisque, à de nombreuses reprises, il a participé, parfois pour plus de la moitié du prix, à l’acquisition d’œuvres majeures, telles Le Talisman de Sérusier, l’Autoportrait au Christ jaune de Gauguin, Repos d’Hammershøi, ou encore le Portrait de Berthe Morisot au bouquet de violettes. Soulignant que “la grande majorité a été acquise sur le marché étranger”, Henri Loyrette salue ce donateur qui – malgré la taxe à l’importation – “a voulu faire revenir ces chefs-d’œuvre en France”. Signalons par ailleurs que deux tableaux essentiels de Cézanne, le Portrait de Gustave Geffroy et La Montagne Sainte-Victoire, donnés sous réserve d’usufruit par la petite-fille d’Auguste Pellerin en 1969, ont intégré définitivement ses collections cette année.

Un grand bond en avant
Le Musée Granet recevra aussi son Cézanne (Vue prise du Jas de Bouffan, 1875-1876), accompagné de soixante-dix autres œuvres, qui toutes, à quatre exceptions près (et non des moindres puisqu’il s’agit de Chardin, Guardi, Boudin et Cézanne), appartiennent au XXe siècle. Giacometti (six peintures, cinq sculptures et autant de dessins), Klee, Léger, Schwitters, Picasso, Morandi, Balthus, de Staël, Bram Van Velde… cette liste d’artistes étourdissante constituera pour le Musée Granet, aujourd’hui engagé dans un grand chantier de rénovation dont l’achèvement est prévu en 2004, un véritable bond en avant. Ébauchée récemment par Denis Coutagne, le conservateur, la collection moderne y est encore embryonnaire, et regroupe des peintres appartenant à un courant post-cézannien au sens large (Tal Coat, Estève) ou ayant travaillé à Aix (Masson). Désormais, le musée aixois “pourra montrer l’un des plus remarquables panoramas de l’art du XXe siècle qu’il soit donné de trouver dans un musée régional”, se félicite Françoise Cachin. De plus, certains artistes, tels Paul Klee (Coup de foudre, 1924) ou Kurt Schwitters, sont peu présents dans les collections françaises. Par ailleurs le donateur, admirateur de Tal Coat, a souhaité qu’à l’instar du Musée Granet, Rennes, Quimper, Grenoble et Colmar reçoivent des toiles de cet artiste. Pour les musées, ce geste, généreux et désintéressé, est d’autant plus remarquable qu’il risque de rester isolé : “Au XIXe siècle, une collection d’œuvres d’art était l’apanage de toute fortune, rappelle Henri Loyrette, ce n’est plus le cas aujourd’hui.”

- À VOIR : DE CÉZANNE À GIACOMETTI, UNE GRANDE DONATION AUX MUSÉES DE FRANCE, jusqu’au 19 novembre, Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’honneur, 75007 Paris, tél. 01 40 49 48 73, tlj sauf lundi 10h-18h. Puis au Musée Granet, Aix-en-Provence.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°113 du 20 octobre 2000, avec le titre suivant : Les grands donateurs existent en France

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque