Architecte

Les cœurs de Mountassir

L'ŒIL

Le 1 octobre 1999

Nassim ? Une ville nouvelle, un projet pharaonique qui a réuni quatre architectes marocains Abdelouahed Mountassir, Abdelmoula Imaddine, Rachid Ouassani et Chakib Lahraichi. Pour construire la future Avenue royale de Casablanca, on a détruit des quartiers défavorisés accolés à la Médina. Au Maroc, on ne badine pas avec le temps. Il y a urgence : il faut reloger les expulsés et faire face à l’exode rural. En 1996, la bande des quatre visite un terrain en périphérie de Casablanca. Le projet débute immédiatement. Depuis, 50 000 personnes s’y sont déjà installées. La ville en comptera 120 000. Ici, ces architectes ont créé une pluricentralité : « Autour de chaque appartement (unité de vie), s’élargit le patio (voisinage), puis le quartier avec ses propres infrastructures possédant son style personnel : celui de son architecte. » L’ensemble ne manque pas d’élégance. Pour Abdelouahed Mountassir, 44 ans, formé en France et à Berlin, le travail est maintenant entré dans une nouvelle phase : celle de l’observation et de l’écoute de ses nouveaux habitants.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°510 du 1 octobre 1999, avec le titre suivant : Les cœurs de Mountassir

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque